La vie est un long camping tranquille !

Qui l'eut cru ?! Qu'on atterrirait là, au camping du Terroir ?

Avec un nom pareil en sus, on a connu plus glamour...

Mais sous cette appellation un brin passéiste, le Terroir se révèle à contrario en Haute Savoie comme un lieu précieux et peut-être précurseur, où il fait bon vivre et expérimenter. Plus qu'un camping, c'est une enclave verte où des individus singuliers et solidaires prennent le temps de se réapproprier leurs rêves, à leur rythme.

Ici on travaille la terre sans produit chimique, là on accompagne les enfants sur les chemins de la connaissance. Les plans d'une maison partagée se dessinent, pendant que les réunions holacratiques fondent un autre rapport à la responsabilité partagée et à la confiance. L'hiver la boue gagne du terrain entre deux épais tapis de neige, aux beaux jours on admire les prodiges du végétal...Les instruments de musique côtoient les outils bois et métal dans l'atelier, la yourte à yoga et la grande salle accueillent des volées de stages pour personnes en quête d'équilibre et de sensations...C'est une drôle de famille qui est réunie dans ces espaces, publics, partagés, privés, secrets, collectifs...Du nourrisson à l'ancêtre, ça cogite, apprend, s'échine, converse, trinque. Presque 2 hectares de terrain, des champs alentour qui donnent envie pour les cultures, et l'occasion d'accueillir Pierre Rabhi qui tombe à point pour débattre de la question « La terre, notre bien commun ? ».

Notre formule du moment ? Viser le développement et la pérennisation de certaines activités bien sûr, mais surtout chouchouter le présent, désirer la qualité de nos liens avant de sortir power point et courbes des chiffres...Etre à l'écoute de nos besoins, suivre et guider la nature, prendre soin des nôtres et des voisins, accueillir le visiteur, l'étranger, l'improbable, déjouer les frontières franco-suisses...Se relier à ce fameux bassin de vie genevois...Beau et complexe programme, semé d'embûches, - « intense » comme disent les millennials ici - nourrissant, où salariat et bénévolat font bon ménage.

Cet été, le Terroir poursuit ses mutations bricoleuses, et tiendra ses stands maraîchers comme tous les mardis, avec une dose supplémentaire de plaisirs vivants : ateliers surprise, voyages sonores, théâtre, jonglerie, glaces et tire ta bille, danse contact et visites au potager...Impromptus, scènes ouvertes, de la bonne chair via le Resto'Rond...Pour le 1er we de septembre, 2 journées « foire aux envies » se concoctent, telle une invitation à venir partager nos inclinations collectives et personnelles.

Passez nous voir pour une heure ou quelques journées, les wwoofeurs y ont désormais leur habitation, et il y a souvent un chantier auquel s'adonner. Avec une 30 aine de personnes qui ne sont pas toutes vaccinées, vous y découvrirez autant de versions que de visions du lieu. Toutes cohabitent, en un étrange et joyeux ballet.

Bientôt l'été...ça ne fait que commencer !

L'équipage du terroir

Pour s'inscrire à la conférence du vendredi soir (pierre Rabhi):

• https://www.weezevent.com/la-terre-notre-bien-commun

---
---

D'la vie dans les Mardis du terroir!

Nouvelle année, nouvelle équipe, nouvelles propositions.

Un peu moins de Mardi, plus de diversité.

De 18h à 20h Marché, restauration, buvette, stands du terroir.

10/07 Venir à la rencontre du lieu, Visite déambulatoire de nos habitats surprises Dégustation des savoirs faire du terroir, (voyages sonores, poésie, yoga, massage...). Concert, serial Buskers, chanson française populaire.

17/07 Concert, Le chemin des nuages viendra en voisin avec sa roulotte nous réjouir de jazz manouche.

24/07 Place aux mots, aux jeux de mots, et à la beauté de notre langue. Interprétation par Eric Desfosses de Devos et de ses propres textes.

31/07 scène ouverte

7/08 Venir à la rencontre du lieu, Visite déambulatoire de nos habitats surprises Dégustation des savoirs faire du terroir, (voyages sonores, poésie, yoga, massage...)

+ La cie du grand O, Entre musique, danse, cirque, partageons ce voyage visuel et hautement poétique à travers le "cube"

14/08 Spécial Mardi

Théâtre Group'

 

"la jurassienne de réparation",

Spectacle haut en cambouis  à venir savourer en famille.

A Présilly village, sur la place

Billetterie sur place pour cet évènement 5 euros la place

 

21/08 The Spring Folk Orchestra , Rock folk americana

28/08 Les artistes du terroir se produiront "comme à la maison", entre cirque et musique, quelques surprises.

---

Pierre Rabhi vient planter sa tente!

 

Conférence le vendredi 31/08 à 18h

"La terre notre bien commun?"

 

Pour s'inscrire à la conférence :

https://www.weezevent.com/la-terre-notre-bien-commun

Convergence des consciences pour une agriculture respectueuse de la planète, abandon du mythe de la croissance indéfinie pour une sobriété heureuse partagée…
La pensée écologique en action de Pierre Rabhi invite à une éthique de vie que nous proposons d’interroger d'après l’état du partage mondialisé des richesses et des ressources.

 
Cette soirée sera suivie d'un we spécial les 1 et 2 septembre intitulé:

 

" Ca se tente ! "

Programme et inscription en cours d'élaboration...

 

---

Le resto rond est ouvert!

Mercredi, jeudi et vendredi soir. Dimanche midi.

 

---

Le Parcours Z

En Août, du 10 au 19/08 

Et si nous réinventions nos organisation?

Développer l'intelligence collaborative dans une approche intégrale.

 

---

Le yoga au terroir :

• Yin yoga, mercredi 10h

• Kundalini Yoga : le mercredi et jeudi à 19h30

• Kundalini Yoga : le vendredi à 9h30

---
Cours hebdo de BoGa

Cours hebdomadaire

de BOGA (Body Games)

Les Lundis de 20h à 21h30

(pas un cours pour devenir de beaux gars, mais peut en être un effet secondaire) BoGa, pour aligner le corps et l'âme un peu comme le YoGa Bo de "Body" et Ga de "Games", donc : "Body Games" ou Jeux corporels entrainements visant le développement de l'intelligence corporelle, l'agilité, l'équilibre, la force, la souplesse, l'endurance...

Prix libre.

---

Dadatelier de Danse Imprévisible, avec Ainara Makalilo.

Du 23 au 24 Juin 2018

Cet atelier est un laboratoire ouvert de recherche, folie et création pour explorer le corps et son environnement, la relation aux éléments et aux paysages qu'on traverse, les empreintes laissées dans l'espace, la mémoire, l’oubli, un atelier pour créer des villes invisibles au travers desquelles voyager...

Les exercices proposés sont inspirés de la danse Butō, du théâtre gestuel, des techniques de Bodyweather, de la performance, du DaDà, du clown, du rituel, ainsi que de l'envie d’écrire et de partager des langages personnels hors du commun.

Ce stage est ouvert à tous, confirmés ou débutants, quels que soient l'expérience, la morphologie, l’âge, le sexe, etc.

Horaires: 10h - 18h

Tarifs: 95€ le weekend si inscription avant le 30 avril/120€ après

Logement: Dortoir sur place 10€ la nuit (possibilité d'arriver le vendredi soir)

Repas: Prévoir des pic-niques pour les deux jours. Repas DADA collectif et partagé le samedi soir.

Inscriptions: dadadeando@gmail.com

---
Bodyweather Corps/Paysage

Bodyweather Corps/Paysage

Stage du 2 au 8 Octobre 2018

Bodyweather

avec Frank Van de Ven

Météorologie du Corps : le Body Weather, est un entraînement physique et chorégraphique complet, qui explore les intersections des corps et leur environnement. Les corps sont conçus non comme des entités fixes et distinctes, mais en constante évolution - comme la météorologie, système complexe …

---

A venir, à l'automne:

(plus d'infos à venir, consultable sur l'agenda du site)

Les 29 - 30 Septembre Gardienne de la terre avec Marie-anne Grasselli-Meier

Les 27 - 28 Octobre Stage danse contact avec Sole Médina

Du 5 au 11 novembre 2018 Formation doula avec Isabelle Challut

---
---

Vu dans Le monde diplo de juin 2018

De gauche à droite, célébrations de l’identité

Evelyne Pieiller

Le terroir ne ment pas

L’aspiration à la transformation du monde passe parfois par un retour à des valeurs qu’on croyait périmées. Ainsi, le terroir, auquel on prête une capacité à nourrir l’identité individuelle et collective, une authenticité qu’on oppose à la mondialisation capitaliste, sinon au progrès, est à nouveau tendance. Des conservateurs comme des révolutionnaires font son éloge.

Lire la suite